Culture

Rencontrez Sebastian, Développeur Full Stack chez Atipik

Retour au blog

Dans l'équipe Atipik, nous avons Sebastian, qui est un développeur full stack pas comme les autres ! Il vous présente sa vision de son métier et comment il arrive à lier son mode de vie "Low Tech" avec sa vie professionnelle "High Tech".


Quelle est ton expertise en tant que développeur full stack ?

Je n'aime pas le mot développeur, je me considère plus comme un artisan web. Il ne s'agit pas simplement de transcrire les fonctionnalités en code. Je crée.

Évidemment je dois maitriser toutes les technologies nécessaires à la construction d'une page ou d'une application web. Tant au niveau front (ce qu'on voit dans le navigateur) pour mettre en page selon le design et créer de belles animations, qu'au niveau back pour le traitement et la sauvegarde des données.

Quelles sont les qualités les plus importantes chez un dév ?

La polyvalence, chaque projet possède ses propres spécifications, il faut savoir se remettre en question continuellement. Les technologies utilisées sur un projet ne sont pas forcément adaptées pour un autre. On se retrouve souvent à travailler sur plusieurs projets avec des technologies différentes.

Une autre qualité, important à mes yeux, est le fait d'être autodidacte. Les choses évoluent très vite dans le domaine de la technologie, tout les jours de nouveaux outils ou langages émergent. Pour rester à la page et pouvoir offrir des applications modernes à nos clients, nous devons pouvoir rapidement apprendre à maitriser ces nouveaux outils ou langages.

sebastian-van-dijk-developpeur-logiciel-agence-atipik.jpg

De quoi tu ne peux pas te passer ?

Passionné pas l'écosystème Laravel, une boite à outils fait pour des artisans, c'est un réel plaisir d'écrire du code. Je me sens vite démuni quand je ne suis pas sur un projet Laravel. Le code est beaucoup plus long et verbeux, beaucoup de logique à écrire pour lesquelles dans Laravel il existe une fonction.

D'un environnement Unix, je ne pense pas que j'aurais autant de plaisirs à coder sur Windows. La majorité des sites aujourd'hui sont hébergés sur un serveur Linux, l'environnement Mac est plus proche que Windows. L'outil de ligne de commande que j'utilise quotidiennement est directement intégré dans Mac. Moins d'interruptions système, cela me permet de mieux rester focus sur une tâche.

Qu'est-ce qui te motive au quotidien ?

Je trouve l'inspiration dans les choses simples, j'aime prendre le temps d'écrire du joli code, le rendre lisible et bien documenté.

L'équipe Atipik n'est pas très grande, nous sommes une dizaine de développeurs et la bonne entente de l'équipe est une source de motivation au jour le jour. Travailler dans une entreprise humaine est un réel avantage, nous ne sommes pas juste là pour faire notre boulot, nous vivons notre passion.

Que ce soit avec les Tech Breakfast que nous organisons régulièrement en interne, ou via de la veille sur les technos que j'utilise, on en apprend tous les jours !

Qu'est-ce qui est Atipik chez toi ?

Dans la vie de tous les jours, je tends à être un maximum Low tech. Passionné par le seconde-main, j'adore chiner de "nouveaux" objets pour leur redonner une nouvelle vie. J'essaye de garder mes ordinateurs et autres objets électroniques le plus longtemps possible, de les réparer.

Cela peut paraître en contradiction avec mon travail où nous sommes à la pointe de la technologie. Mais cela m'amène à être attentif à la performance... Chez Atipik on travaille sur des machines récentes et puissantes et il est facile d'oublier que les clients n'ont pas forcément un ordinateur dernier cri.

Auteur

Publié le 17 février 2022

Ingénieur Logiciel · Web