Gestion de projets

F**k les cahiers des charges, ou plus politiquement correct : pourquoi votre cahier des charges ne sert (presque) à rien

Retour au blog

Un cahier des charges est parfait si vous avez déjà une connaissance experte du sujet et que vous souhaitez embaucher un exécutant pour une tâche précise. Mais pour des systèmes complexes comme les nouvelles technologies, vous allez vous retrouver confronté à de nombreuses problématiques et questionnements lors de la rédaction d'un tel document. En avez-vous réellement besoin ? Telle est la question !


Le rédacteur a-t-il toutes les informations ?

Bien souvent, c'est à vous, le client, de rédiger ce fameux document, mais, avez-vous toutes les connaissances nécessaires afin de rédiger le tout ? Un produit est souvent le mélange d'une idée business (dont vous êtes expert) et une maîtrise technologique sur comment le réaliser (pour laquelle vous cherchez un prestataire). Il ne nous semble donc pas judicieux qu'un seul parti doive définir l'entièreté du projet. Télécharger un template trouvé sur le web, l'adapter rapidement à votre projet, ajouter des phrases qui ont peu de valeur comme : "le projet devra être simple", "livré dans les temps", "le site devra être ergonomique", c'est une perte de temps et le document ne sera pas qualitatif.

💡 Le résultat : vous l'aurez bien compris, si tout le monde n'est pas impliqué le cahier des charges ne sera pas complet et aura donc peu de valeur.

Le cahier des charges limite la collaboration et la communication

La rédaction d'un document trop détaillé, trop structurant, peut avoir des effets négatifs dès le démarrage de la collaboration entre votre équipe et le prestataire externe. En effet, avoir une marche à suivre qui est trop précise peut rapidement limiter la créativité, les idées, les propositions, les évolutions, etc. Le travail qui devrait être en symbiose entre les deux parties se retrouve dicté par le fameux cahier des charges et la confiance mutuelle peut mettre plus de temps à s'instaurer.

💡 Le résultat : la communication, la confiance va mettre plus de temps à s'instaurer. Vous limitez aussi la créativité et les évolutions bénéfiques à votre projet au cours de la conception.

Et si ce n'était tout simplement pas le bon moment ?

Le cahier des charges est rédigé en tout premier, mais, quand on a simplement une idée, une vision, un début de cadrage, c'est peut-être un peu tôt pour s'attaquer à la définition de tous les aspects du projet ? Qu'en pensez-vous ? Un projet est amené à évoluer au cours du temps, votre produit est digital et peut être abstrait, donc difficile à décrire de façon précise. Notre monde évolue très rapidement et de nouvelles idées peuvent et vont surgir lors de la réalisation de votre projet, et se limiter a une description fixe et non évolutive vous empêchera d'en profiter.

💡 Le résultat : vous laissez peu de place et de souplesse pour les nouvelles idées, les évolutions technologiques, etc.

Ok Right ! Pas de cahier des charges, on fait quoi du coup ?

Sans cahiers des charges, vous avez peur d'avancer dans l'inconnu ? De ne pas penser à tout ? Que le projet parte dans tous les sens ? N'ayez crainte, voici les 3 axes que nous avons testés, optimisés et adoptés depuis plus de 10 ans avec nos clients. Et ça fonctionne pour tout le monde !

#1 Moins de blabla, plus de design !

Il est préférable de voyager léger, peu de documentation et un focus sur ce qui doit être fait en premier afin de pouvoir livrer au plus vite un résultat qui sera utile. Dans cette optique notre processus se base sur la création de mockup & design qui vous donnera une vision graphique de votre produit final. Dès le premier jour de votre projet, une série de workshops sont organisés avec les experts afin de capturer votre besoin et votre vision.

💡 Les avantages : Le projet prend rapidement forme, vous visualisez au fur et à mesure vos idées, les itérations peuvent se faire dès les premières étapes du projet. La collaboration et la communication avec les experts métiers se font dès le début.

#2 Une collaboration en toute confiance

Si vous cherchez un prestataire externe pour vous aider dans la conception de votre idée, c'est pour leur expertise, vous n'êtes pas à la recherche de simples exécutants. Avoir la chance d'être accompagné par un partenaire dédié et passionné par votre sujet et des experts qui seront là pour réaliser avec vous la meilleure version de votre vision vaut l'investissement. Il est important de créer un environnement de confiance, de favoriser la communication pour le bon déroulement du développement.

💡 Les avantages : vous bénéficiez de conseils pour les choix techniques, les outils, les langages, etc. L'agence ou le prestataire est baigné dans votre environnement et peut mieux comprendre votre idée, mais aussi vos enjeux et vos objectifs. Ces deux points seront bénéfiques pour votre projet et le rendront, sur le long terme plus robuste.

#3 Évoluer ensemble

Sans les limites du cahier des charges, vous avez toutes les libertés pour faire évoluer votre projet à tout moment ! Dans un premier temps, nous vous conseillons, bien sûr, de vous focaliser sur le besoin principal, le but étant de sortir rapidement une première version. Celle-ci sera ensuite amenée à évoluer, suivant le marché, vos idées, vos retours utilisateurs.

💡 Les avantages : vous avez rapidement une première version livrée et opérationnelle qui respectera vos objectifs. Ensuite, le projet continue de vivre, d'évoluer et de grandir au rythme qui convient.

Le meilleur exemple dans le monde : Space X

Un des meilleurs exemples de cette pratique (mais également un des meilleurs exemples de la maîtrise d'un cycle de vie d'un produit et de son amélioration continue) est sans conteste l'entreprise Space X. Alors qu'ils projettent de construire les premières fusées destinées à transporter en masse des astronautes sur Mars ou sur la Lune, chez eux, pas de cahier des charges. L'attention de tous est centrée sur les questions auxquelles les équipes sont à même de répondre à l'instant T. Le reste ? On trouvera une solution plus tard. À quoi bon penser maintenant à la manière de faire atterrir une fusée sur la lune alors qu'on ne sait même pas encore si celle qu'on construit en ce moment va atteindre la haute atmosphère lors du premier lancement ?

Attention, cela ne veut pas dire que le master plan n'existe pas, bien au contraire, il est primordial, mais cet état d'esprit évite de perdre du temps sur des sujets qui ne sont pas importants dans l'immédiat et qui pourront être traités de manière beaucoup plus pertinente lorsque cela deviendra vraiment nécessaire.

Vous l'aurez compris, sans les limites du cahier des charges, vous avez toutes les libertés pour faire évoluer votre projet à tout moment ! Dans un premier temps, nous vous conseillons, bien sûr, de vous focaliser sur le besoin principal, naturellement, celui-ci sera amené à évoluer au fil du temps, suivant le marché, vos idées ou les retours de vos clients et utilisateurs. Restez concentré et ne vous focalisez pas sur les petits détails avant de venir nous parler (pas besoin de savoir la taille en pixel d'un bouton, ou de connaitre la longueur minimale du mot de passe d'un compte client), utilisez ce temps gagné pour :

  • Définir une vision et des objectifs que vous souhaitez atteindre à court et long terme
  • Regarder s'il existe des sites & applications que vous aimez et n'aimez pas pour avoir de l'inspiration
  • Ayez une idée de votre modèle d'affaires, car il dirigera une bonne partie de vos futures décisions

On s'y met ? Contactez-nous !

Auteur

Publié le 24 novembre 2021

Responsable Produits & Projets